Météo astrale pour février 2022

Comme nous l’avions suggéré, avec Jupiter en Poissons, une tonalité nouvelle et bienvenue s’est fait entendre à partir du 20 janvier avec les annonces des gouvernements anglais, tchèques ou encore danois et catalan de la mise au rancard des folles restrictions pseudosanitaires. Nous prédisions qu’avec le Soleil Conjoint à Pluton (16 janvier), la Pleine Lune Opposée à ce même Pluton (18 janvier) et Uranus terminant sa phase Rétrograde au même moment, les choses semblaient mûres pour se montrer sous leur vrai jour. L’entrée de Mars en Capricorne (24 janvier) résonne également avec la volonté du Deep State de voir l’Union européenne se battre pour elle contre la Russie en Ukraine.

Les images symboliques correspondant au degré du Zodiaque sous lequel le Soleil ensemencera la Lune le 01 février ne sont pas de bonne augure relativement à ce nouveau plan démoniaque – sauf le symbole Sabian qui évoque un «baromètre», image qui nous encourage à partir à la recherche des causes véritables pour anticiper le futur proche et y agir efficacement. Les autres symboles de ce degré du Zodiaque sont quant à eux formels quant à une potentielle poussée de violence plus visible que celle ineffable que les injections sont en train de produire. C’est ainsi que le symbole thébaïque y voit une «Troupe de cavaliers armés.» La tonalité est la même chez Volsafera: «Un chevalier entièrement armé.»; et aussi chez Janduz: «Un lion en fureur contre les barreaux de sa cage.».

Les commentateurs ont jusqu’ici traduit cette image par l’idée d’un esprit libertaire et colérique ne supportant par les contraintes; ou encore un caractère ambitieux, indépendant, et fougueux, prisonnier de ses tendances rebelles, à qui il faut enlever toute autorité d’autant plus qu’il est animé d’un sentiment de vengeance. À défaut, ce serait le désastre assuré. Nous pensons que ces images de révoltes armées qui apparaissent en cette lunaison de février 2022 ont une origine tout à fait légitime, et même saine! Cependant, le risque est de tomber dans le piège des Emmerdeurs qui attendent justement que la population aille sur le terrain où les forces armées de l’État-marionnette-de-Davos n’en feront qu’une bouchée. Une insurrection serait en effet le meilleur moyen pour la pseudodémocratie de lever son masque et de montrer sans fard sa face depuis si longtemps dictatorial, mais en se donnant merdiatiquement la légitimité de sa nécessité en période de guerre civile. Il est essentiel que toutes les forces qui se réveillent en se décidant enfin à sortir du spectacle mettent toutes leurs énergies en commun pour organiser, sans l’’État, une société nouvelle et confraternelle – n’accordant aux Emmerdeurs imbus de leur pouvoir mal acquis qu’une ferme détermination à la désobéissance civile et pacifique.

Cet appel à ne pas céder à la tentation antichristique de rendre coup pour coup est d’autant plus vibrant qu’un autre événement astral majeur – au niveau des transits cette fois – aura lieu durant cette lunaison, et plus précisément le 21 février. À cette date, Pluton transitera sur le point du Zodiaque où il se trouvait au moment de la signature de l’acte d’Indépendance à Philadelphie – configuration sur laquelle nous nous sommes exprimés dans notre introduction du mois passé. Que l’avenir de l’Ère du Verseau prenne les habits de Lumière promis par ce Signe, ou au contraire ses haillons ténébreux, cela dépend de la capacité de la population bernée à sublimer sa colère, sa frustration et sa douleur face aux dégâts toujours plus visibles résultant de la manipulation diabolique dont elle a été l’objet, vers des objectifs nobles, créatifs et libérateurs, sans évidemment plus jamais rien quémander aux usurpateurs qui ont vendu leur âme au Diable, mais au contraire en reprenant l’entièreté de ses responsabilités qui feront d’elle une communauté véritablement humaine!

Si l’on considère maintenant plus en détail la météo astrale de ce mois de février, on constatera que les configurations planétaires mettent encore toujours l’accent sur les deux signes zodiacaux du Capricorne et du Verseau. C’est ainsi que la Nouvelle Lune du 01 février – qui annonce également le Nouvel An chinois (Année du Tigre d’Eau) – est Conjointe à Saturne. Cela renforcera encore les influences des aspects yang – souvent moins connus – de cette Planète, qui, selon la tradition du septénaire et avant la redécouverte d’Uranus, se trouve ici, en Verseau, dans son Domicile de Jour. Pour partie, ces aspects sont ceux qui donne à Ganymède cette forme particulière d’humanisme à la fois distant tout en étant foncièrement amical; n’y verront un paradoxe que les personnes qui méconnaissent la déesse Philia.

En nous nourrissant de l’objectivé qui sied à la sagesse du Verseau, nous éviterons de nous enflammer en nous focalisant exclusivement sur les reflets lumineux de ce Signe. Premièrement, une Conjonction n’est pas un aspect facile; c’est plutôt un facteur de confusion. De plus, celle que nous avons devant nous fait un Carré avec l’autre Maître du Verseau, Uranus, toujours dans le Signe du Taureau. Ce Carré pourrait bien suggérer que l’actuel polarisation de la société, voulue et téléguidée par le Deep State, va aller en s’accentuant, divisant la population entre ceux qui comprennent de plus en plus l’ampleur de la manipulation satanique en cours, et ceux qui aimerait que tout revienne « à la normale », c’est-à-dire à la société spectaculairement dépravée et insignifiante de l’Ère précovidique.

L’électricité d’Uranus en Taureau passant par le méridien de ce Carré indique, s’il le fallait, que nous vivons une période des plus instable, qui continuera de nous apporter son lot de développements surprenants. Mais cette fois-ci ce pourrait être le tour de la nouvelle tonalité, à laquelle nous avons fait allusion dans le début de cet article, de se rendre audible. Saturne pourrait bien en effet permettre la concentration des énergies chaotiques, jalon indispensable pour créer une base solide et durable, propice au développement prochain de la nouvelle humanité annoncée par les prophètes. Pour cela, il faut que ceux qui se sentent aujourd’hui éveillés et alarmés par les forces régénératrices du Verseau, soient plus habités par les forces ordonnatrices saturniennes que les forces de désintégration de l’Uranium

Le lendemain du Printemps chinois, le 04 février, Mercure reprend sa course Directe et la Lune sera Conjointe à Neptune en Poissons, quelques heures avant que le Soleil ne soit en Conjonction exacte avec Saturne. Ces deux configurations sont vraiment favorables pour la méditation – la première par le nadi ida, la seconde par pingala, pour, dans un troisième temps, les faire s’interpénétrer jusqu’à l’extase en sushumna par la technique de la respiration (swara yoga). C’est un moment de calme jouissance intérieure à privilégier pour se renforcer spirituellement avant que ne reviennent très rapidement les impulsions de Mars en Exaltation dans le Signe du Capricorne! Le 06, la Planète rouge formera un Carré à Chiron en Bélier, et le 08 un Trigone à Uranus. Si l’on s’est bien aligné les 04 et 05 février, alors le passage à l’action vaudra vraiment la peine et sera bien canalisé durant cette période!

On prendra toutefois garde le 11, de ne pas se laisser emporter par les humeurs sombres que la Conjonction de Mercure avec Pluton en Capricorne pourrait générer. On se rappellera à cette occasion que la pensée est un outil pour comprendre la réalité, et non la réalité elle-même! – Par ailleurs et plus prosaïquement, on évitera de passer des contrats jusqu’à l’entrée de Mercure en Verseau le 14 février.

Avec la Pleine Lune en Lion le 16 février, la qualité du temps change de façon significative. Mercure entre en Verseau, ce qui pourrait renforcer l’esprit rationnel, alors Mars et Vénus forment une Conjonction exacte en Capricorne. Les deux Planètes antagonistes, et symbole de la dualité propre à la manifestation de la vie, resteront proches pendant un long moment, promettant un réveil qu’on espère pas trop abrupte après la somnolence. Un réveil que ce couple, parfaitement équilibré si on le considère du point de vue spirituel, saura juguler de manière à amortir les conséquences des soubresauts provoqué par le Plutonium agité par le transit du 21 février. L’entrée du Soleil en Poissons le 18 de ce mois sera également en soutien dans cette démarche constructive rassemblant le meilleur de Shakti et de Shiva.

Enfin, avec Mercure Carré à Uranus le 25 février, nous serons forcé à repenser l’avenir – pourvu que ce ne soit pas sous l’emprise des symboles martiaux qui inaugure la Lunaison de ce premier février!

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire