Météo astrale de janvier 2022

Alors que l’on s’approche de l’événement astrologique majeur pour les USA – Pluton retourne le 21 février – soit la veille du 22.02.2022, ou 2x 2022, une fois en lisant de gauche à droite, et l’autre fois de droite à gauche! – sur le point du zodiaque où il était au moment de la signature de l’acte d’Indépendance à Philadelphie – et sur lequel Pluton repassera le 10 juillet, puis le 29 décembre 2022 -, le trigone du 1er janvier entre le Soleil en Capricorne et Uranus en Taureau suggère une discrète promesse: les choses commencent à bouger – et il est temps de sortir de la torpeur qui nous a sidérés depuis que l’affaire covide a été lancée pour entamer le Great Reset cher aux transhumanistes de Davos. Rappelons que Pluton, le grand régénérateur, est entré en Capricorne le 26 janvier 2008 – annonçant la fameuse crise de la bulle financière. Depuis lors, la clique de Davos est aux abois pour essayer de sauver le système économique bancal et accaparateur qu’elle a mis sur pied. Nous vivons les dernières tribulations de l’action de Pluton dans le 10e Signe, qui est justement le symbole d’une purification sans concession des structures obsolètes du système économicopolitique. Comme toujours, les souffrances naissent lorsque l’on travaille contre les énergies planétaires. C’est ainsi que les malfaisants de Davos s’accrochent à leurs branches et tentent de garder leur position dominante malgré les assauts plutoniens qui vont durer jusqu’au 20 novembre 2024, lorsque que la planète naine chère à Hadès passera définitivement dans le Signe du Verseau après deux incursions préliminaires: du 23 mars 2023 au 11 juin 2023; et du 22 janvier 2024 au 02 septembre 2024. La pièce qui se joue d’ici-là concerne l’enfantement – douloureux à cause des réticences aussi bien des dominants que de la masse moutonnière qui s’y soumet – d’un nouveau système qui prendra l’une des faces du symbolisme que charrient le Verseau et son Maître planétaire Uranus. Le nouveau-né sera fondé soit sur l’aspect lumineux du Verseau: confraternité, bienveillance, sagesse – c’est-à-dire considérer les choses à partir d’un niveau plus élevé que l’ego pour prendre les décisions qui concernent la communauté humaine et la relation à autrui; soit sur son ombre: technologisation à outrance du vivant – et notamment la robotisation de l’être humain – pour espérer son contrôle total – c’est le projet, pas seulement des objets connectés, mais des corps connectés, qui nécessite, en l’état actuel de la science, d’incessants rappels d’injections de graphène et autres nanorobots en plus de l’ARNm.

Les impulsions importantes en janvier proviennent des signes du Capricorne, du Verseau et des Poissons. Les manœuvres désespérées au sommet de la gouvernance mondiale vont donc continuer à ruisseler à travers leurs marionnettes Macron, Van der Layen etc. Cependant, avec Jupiter en Poissons (depuis le 29 décembre 2021), une tonalité nouvelle et probablement bienvenue pourrait se faire enfin entendre. Dans les mois qui viennent, il nous sera rappelé que nous constituons une seule humanité – et que le sacrifice des enfants, qui s’opère actuellement dans l’indifférence générale, est le pas décisif vers l’extermination d’icelle si on ne met pas fin au massacre au plus vite!

La première nouvelle lune de l’année, le 2 janvier, parle également un langage clair. Cette lunaison en Capricorne forme en effet un trigone à Uranus en Taureau, et Mercure passe en Verseau le même jour. C’est un appel à ne pas attendre confiné des jours meilleurs, mais au contraire à essayer, avec pragmatisme, de se forger une base personnelle stable – déjà au niveau matériel: faire des réserves, s’outiller, prendre soin de son corps (ballade quotidienne!, méditation, nourriture vivante!), etc. – pour se préparer à affronter les changements radicaux que les lucifériens de Davos veulent nous imposer; mais aussi afin d’être disponible pour créer avec les justes parmi nous la société humaine confraternelle à venir.

Le 09 janvier, le Soleil est en conjonction avec Vénus rétrograde en Capricorne, la Lune en Bélier conjointe à Chiron (les 08/09), et Mars est sur le point de former un carré exact avec Neptune (le 11). De plus, Mercure stationnaire puis rétrograde est en carré à Uranus le 14. Ces configurations suggèrent la nécessité de clarifier les relations et les accords; et notamment d’expliciter ceux qui ont été passés de manière tacite, pour voir s’ils peuvent véritablement encore être tenus: des charges inutiles et omissions désagréables pourraient être mises en lumière. Une belle occasion pour les double-injectés de se résoudre à admettre que les autorités les ont cocufiés et à refuser de continuer de se faire baiser en se soulevant contre le passe vaccinale qui devrait entrer en vigueur le 15. Si cette opportunité n’est pas saisie, alors la décadence ne fera que s’accélérer…

Le 16 janvier, le Soleil est conjoint à Pluton, et la pleine lune en Cancer s’oppose à Pluton le 18 janvier. Uranus termine sa phase rétrograde au même moment. C’est le signal que tout ce qui était encore en phase préparatoire est maintenant mûr pour une implémentation concrète par une action consciente et décisive – cela vaut évidemment aussi bien pour les justes que pour les satanistes… Les hésitants doivent maintenant choisir leur camp!

Le dernier tiers du mois amène des jours agités et imprévisibles – avec beaucoup d’énergie potentielle – à bien canaliser par la médiation, à défaut de sombrer dans la cruauté comme le suggère les symboles attribués au degré du zodiaque où a eu lieu la lunaison! Le 20, le Soleil entre en Verseau. Le 23, il forme une conjonction avec Mercure rétrograde. Mars entre en Capricorne le 24 et Mercure le 26. Mercure atteint la conjonction avec Pluton le 29, et Vénus redevient directe lors d’un trigone exact avec Uranus. Le Soleil forme un carré à Uranus le 30, et la Lune est conjointe à Pluton et à Mercure en Capricorne le lendemain. Afin d’être équilibrés, les désirs et les espoirs seront confrontés sans fard à la crue réalité – et cela se fera difficilement sans perte. Les coupes qui doivent être effectuées maintenant semblent inévitables, et une part de ce qui est chéri pourrait bien devoir être sacrifié.

Cet article a 5 commentaires

  1. KatineotEn

    wobka slots promo codes
    [url= »https://2-free-slots.com »]san manuel casino online[/url]
    wizard of oz free slots vegas casino

Laisser un commentaire