Équateur: Élections présidentielles 2021

  • Post category:actualités
  • Post last modified:12 avril 2021
  • Reading time:3 mins read

En Équateur, depuis 1979 et le retour de la démocratie, la droite l’a emporté dans les urnes jusqu’en 1996. S’en est suivie une décennie d’instabilité, avec des présidents idéologiquement variés qui ne parvenaient pas à achever leur mandat, avant que Rafael Correa, chantre du «socialisme du XXIe siècle» et de la «révolution citoyenne», ne s’installe de 2007 à 2017. En 2013, Guillermo Lasso avait perdu dès le premier tour face à l’ancien président, et en 2017, il s’était incliné de peu au second tour face à Lenin Moreno, parrainé initialement par Correa avant que les deux hommes ne se brouillent.

Ce 11 avril 2021, la droite est à nouveau – si l’on ferme les yeux sur l’hallucinant retournement de l’ancien président Moreno – au pouvoir en Équateur. Ancien banquier et fidèle de l’Opus Dei, l’anti-corréiste Guillermo Lasso a remporté le 11 avril l’élection présidentielle avec 52% des voix, face au jeune économiste Andrés Arauz soutenu par l’ancien président socialiste Rafael Correa. Au premier tour du 07 février, l’ex-banquier conservateur était pourtant arrivé second avec 19,74% contre 32,72% à son rival de gauche âgé de 36 ans.

Après deux défaites en 2013 et 2017, Guillermo Lasso, 65 ans, prendra ses fonctions le 24 mai. Le nouveau président est un partisan du libre-échange, et s’est dit prêt à intégrer l’Alliance du Pacifique, qui regroupe le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou. Issu d’une famille de la classe moyenne, dernier de 11 enfants, il s’est formé aux finances sur le tas, parvenant jusqu’à présider la Banque de Guayaquil, l’une des plus importantes du pays, dont il reste actionnaire. Il s’en est retiré en 2012 pour fonder le mouvement Créer des opportunités (Creo), auquel s’est rallié le Parti social chrétien (PSC, droite) pour ce dernier scrutin.

08.04.2021: Les sondages qui donnaient depuis le premier tour Andrés Arauz gagnant avec une avance de plusieurs points sur son adversaire se sont quelque peu inversés moins de deux semaines avant le scrutin, donnant, pour certains, une légère avance à Guillermo Lasso qui mène une campagne dynamique et offensive. Mais finalement, les derniers estimations, à quelques jours de l’élection, donnent majoritairement Andrés Arauz largement gagnant.

03.04.2021: Le candidat à la présidentielle équatorienne Guillermo Lasso aurait des liens avec des sociétés-écrans aux Etats-Unis pour plus de 30 millions de dollars – au moins depuis 2017 –, a dénoncé le 31 mars le Center for Economic and Policy Research (CEPR), basé à Washington. «Un examen des registres des entreprises et de l’immobilier en Floride montre que les avoirs des sociétés-écrans liées à Lasso ont augmenté depuis 2017, soulevant des questions sur la légalité de sa candidature», assure le CEPR. Cette révélation intervient dix jours avant le scrutin du second tour en Equateur qui opposera Guillermo Lasso – ancien banquier de droite – au candidat de gauche Andrés Arauz, dauphin de l’ancien président Rafael Correa.

13.02.2021: Un rapprochement de Yaku et Lasso contre Arauz inquiète la confédération indigène

07.02.2021: Les programmes proposés aux électeurs

06.02.2021: favori des sondages, le candidat corréiste Andrés Arauz cible d’une pluie de fake news

Laisser un commentaire