2. Clarté

Une règle déjà ancienne nous dit que l’orateur ne doit pas seulement s’exprimer de manière à ce qu’il soit possible de le comprendre, mais, plutôt, de manière à ce qu’il soit impossible de ne pas le comprendre. L’orateur doit prévenir tout malentendu par la clarté et l’acuité de sa diction. Moltke disait à ses officiers en 1870 : « Un ordre qui peut être mal interprété sera toujours mal interprété ». Il en va de même pour les déclarations faites dans un discours.

Il n’est cependant pas rare que l’ambiguïté fasse également partie du « système » de l’orateur. Malheureusement, certains se taisent ou s’expriment de manière peu claire parce qu’ils veulent cacher leur véritable opinion.

De nombreux malentendus sont dus à la confusion des termes. Certains mots et concepts sont ambigus. Certains malentendus sont dus à l’utilisation de mots à sens multiples. Nous le constaterons toujours: en cas d’ambiguïté des mots, nous choisissons involontairement la signification qui correspond à nos désirs. Pour ne pas être mésinterpréter, une seule solution: rendons clairs les mots et concepts que nous utilisons en les définissant, en donnant ostensiblement le sens sous lequel nous les entendons pour l’occasion.

La logique est bien entendu essentielle à la clarté du discours. Veillez à la logique des détails et des raisons avancés, ainsi qu’à la clarté cristalline de l’expression.

Cet article a 18 commentaires

  1. Stephenner

    [url=https://clomidforsale.life/#]clomid cost[/url] clomid for sale south africa

  2. ShelbytuG

    [url=https://doxycyclineforsale.life/#]doxycycline 300 mg[/url] doxycycline 40 mg cost

Laisser un commentaire