Ère covide, nouvelle logique (28): Après le fameux « impératif arithmétique », Fischer s’essaie à la preuve par l’absurde

Celui qui avait inventé un « impératif arithmétique » – faisant sans doute retourner Kant dans sa tombe -, s’essaie maintenant au CQFD – la preuve, indirecte, par l’absurde, privilégiée et souvent nécessaire dans le monde idéal des nombres… mais qui conduit à des crimes contre l’humanité dans le monde physique!

« C’est ma fille de 11 ans qui m’a donné le virus il y a quelques semaines. » Par cette déclaration hallucinante, infanticide et douteuse – pourquoi ne serait-il pas devenu positif au test juste parce qu’il s’est trop approché de ses acolytes? -, le premier ministre Jean Castex a voulu montrer ce dimanche qu’il était « l’exemple vivant » que « la vaccination [ne marche pas!] »

Non, ça c’est de la logique traditionnelle. Le premier sinistre a lui conclu de sa positivité qui ne prouve nullement qu’il soit malade – du covide s’entend – mentalement son cas est entendu… – que « la vaccination des enfants [entre 5 et 11 ans] est une nécessité ». Diantre! Comment ce fait-ce que malgré une double injection, le monsieur attrape ce que celle-ci était sensée le protéger et que tout ça c’est la faut des enfants pré-adolescents?

Heureusement, Monsieur Vaccin arrive à la rescousse pour prendre position par rapport à ce dilemme logique de la nouvelle religion covidienne. Bien que ce ne soit décidément pas sa matière, l’homme en blanc – vraiment? – s’est à nouveau essayé à la chose, pour un résultat encore une fois catastrophique:

« Et puis les enfants participent de la circulation du virus. Aujourd’hui, ils sont probablement la source principale puisqu’ils ne sont pas vaccinés », a fait valoir Alain Fischer. « Incidemment, ils sont la preuve indirecte de l’efficacité de la vaccination ».

Rappelons à cette sommité – étymologiquement, cela vient de « sommeil »… – que c’est de la nature des virus, qui nous préexistent et sont d’un certain point de vue nos ancêtres, que de circuler; et que la preuve de l’efficacité d’un vaccin – pour ceux qui ont bien voulu y croire jusqu’ici -, c’est justement qu’il protège de la contamination par autrui!

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire