Avènement du wokisme (101): prison ferme pour avoir annulé des mariages impliquant des mineures

Alors que les politiciens corrompus s’en sortent en général sans autres, et parfois avec un sursis, ou une peine qu’ils ne feront finalement pas, à cause des lenteurs de la justice qui a fait avancer suffisamment avancer leur âge pour qu’on ne leur fasse pas subir le centième de ce qu’ils ont fait subir à d’autres, l’ancienne ministre de l’Intégration du Danemark Inger Stojberg a été condamnée le 13 décembre 2021 à deux mois de prison ferme. Elle a été reconnue coupable d’avoir illégalement ordonné la séparation de plusieurs couples de demandeurs d’asile parce que la femme était mineure.

L’intéressée estime quant à elle être accusée à tort. Dans un discours au Parlement prononcé en septembre dernier, Inger Stojberg avait déclaré qu’à travers cette décision de séparer certains couples de migrants, elle avait voulu lutter contre les mariages de mineurs forcés. Selon elle, cette décision «était la seule chose politique et humaine à faire». «Imaginez que vous arriviez dans un pays comme le Danemark, un pays de parité, en tant que jeune fille victime d’un mariage forcé, et que vous découvriez qu’au lieu de vous donner la possibilité de rompre votre mariage forcé, l’Etat vous y force en vous logeant ensemble dans un centre d’asile», avait-elle ajouté.

Laisser un commentaire