L’injection, pièce essentielle du plan transhumaniste

Klaus Schwab, invité inévitable du douteux Darius Rochebin, TSR – 16.01.2016

Les plans abominables du malfaiteur de Davos prennent forme – nonobstant le covide qui en est un pièce essentielle. En effet, alors qu’on en savait encore bien peu sur cette grippe qu’on nous faisait accroire qu’elle venait du pangolin plutôt que de l’Institut Pasteur, spécialiste des armes biotechnologiques, de Wuhan, l’infect Klaus Schwab mettait déjà en vente son nouvel opus, « La Grande Réinitialisation » qui explique que le covide est une chance formidable pour l’élite de l’économie mondiale d’encore renforcée son contrôle sur la destinée du peuple planétaire.

Pour ceux qui survivront à l’injection des nono-robots en graphène, il est probable qu’ils seront automatiquement nominés pour une autre expérience: le Human Brain Project.

Le Human Brain Project ou HBP (en français « Projet du cerveau humain ») est un projet scientifique d’envergure qui vise d’ici à environ 2024 à simuler le fonctionnement du cerveau humain grâce à un superordinateur, et dont les résultats obtenus auraient pour but de développer de nouvelles thérapies médicales plus efficaces sur les maladies neurologiques.

Lire la suite de l’article de Wikipedia consacré au projet.

Pour simuler ce fonctionnement, rien de mieux que de connecter le cerveau à l’ordinateur, c’est bien là la réalisation de la lubie schwabienne de vouloir fusionner « notre identité physique, numérique et biologique ». Si certains, tel Elon Musk semble travailler sur ce projet en solo, le World Economic Forum, en collaboration avec l’Université McGill, révèle ici son programme de recherche bien avancé.

Cet article a 14 022 commentaires