Risque de mourir du vaccin covide au moins 30 fois plus élevé que de mourir d’un autre vaccin…

  • Post category:actualités / vaccin
  • Post last modified:11 novembre 2021
  • Reading time:2 mins read

Jusqu’à présent 1 230 personnes décédées en Allemagne selon le rapport de l’Institut Paul Ehrlich, et plus de 14 000 personnes décédées dans la base de données de l’EMA au niveau européen.

Source

Au vu de l’augmentation spectaculaire du nombre de victimes de la vaccination et de décès pour la seule année 2021, le professeur Werner Bergholz, ancien professeur à l’université Jakobs de Brême, tire la conclusion suivante : « Nous avons un problème ! »

De 2000 à 2020, nous avons eu environ 40 millions de vaccinations par an et environ 20 décès mis en corrélation étroite de temps avec la vaccination. Cette année, jusqu’à juillet inclus, nous avons 1 230 décès jusqu’au 31 juillet. Cependant, nous avons déjà effectué 80 à 90 millions de vaccinations cette année avec ces différents vaccins Covid 19. Cela signifie que, si vous faites le calcul, nous avons 20 décès d’un côté, 1 200 de l’autre, mais ici on arrive tout de même, selon comment on le calcule, à un chiffre beaucoup plus élevé, entre 30 et 100. Il ne s’agit donc pas d’une légère augmentation, mais d’une augmentation dramatique.

Dégâts collatéraux

Cécité, surdité, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, divers problèmes graves au niveau des organes digestifs, etc. etc. Bien sûr, il y a aussi de nombreux cas où il ne se passe presque rien; mais nous parlons de 100 000 cas en Europe, qui sont plus ou moins graves. Je pense qu’il y a bien plus d’un million.

Massacre des enfants

Depuis quelques semaines, nous avons la recommandation de la Commission permanente de vaccination, de vacciner les jeunes de 12 à 17 ans. Selon le rapport de sécurité de l’Institut Paul Ehrlich, il y a déjà eu environ 200 effets secondaires graves et un enfant est mort en Allemagne. Selon l’agence européenne l’EMA, ce sont 39 enfants qui sont morts dans l’UE, et bien plus de 2 000 enfants gravement atteints. Je vous assure que la majorité serait encore en bonne santé si on ne les avait injecté.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire