Un premier cas de myocardite mortelle imputé au vaccin Pfizer/BioNTech signalé en Nouvelle-Zélande

«Les avantages de la vaccination avec Pfizer continuent de l’emporter largement sur le risque d’infection au Covid-19 et sur les effets secondaires du vaccin, y compris la myocardite.»

RT France, 30.08.2021

Puisque la personne qui n’aura jamais dû recevoir ce vaccin si les médecins faisaient leur métier, c’est-à-dire tenaient compte des risques pour elle que la balance bénéfices/risques soient en faveur des risques, n’est plus là pour commenter les conclusions que que les autorités médicales tirent après sa mise à mort, nous nous demandons ce qu’en pense sa famille…

Laisser un commentaire