Grande-Bretagne: les infections augmentent en deux semaines

  • Post category:transhumanisme
  • Post last modified:6 mars 2021
  • Reading time:3 mins read
Tiré de cet article.

Selon cet article que je reprends ici dans une large mesure, un rapport de la santé publique anglaise confirme que les infections augmentent dans les quinze jours suivant la vaccination.
Alors que le programme de vaccination a commencé sérieusement en janvier, des signes inquiétants sont apparus dans les maisons de retraite, où réside une grande partie de la population cible initiale de personnes âgées de plus de 80 ans. Des faits similaires sont apparus en Allemagne.

Mais l’organisme britannique de réglementation de la médecine est fortement financé par la Fondation Bill & Melinda Gates. L’étude de Public Health England a donc été saluée par le ministre de la santé Matt Hancock pour la diminution de 80 % des hospitalisations, alors qu’elle montre en fait une augmentation de 48 % des infections après la première dose de vaccins Pfizer et Astra Zeneca. Les auteurs ont toutefois attribué cette hausse à un risque d’exposition plus élevé. Mary Ramsay, responsable des vaccinations à PHE, a déclaré que « cela s’ajoute aux preuves croissantes que les vaccins fonctionnent pour réduire les infections et sauver des vies ». Elle a passé sous silence les centaines de personnes qui sont mortes après avoir reçu le vaccin.

Les indications les plus claires provenaient de petits pays qui s’efforçaient de vacciner toute leur population adulte. L’enclave britannique de Gibraltar a reçu le vaccin Pfizer le 16 janvier et les personnes âgées ont été rapidement vaccinées. Soudain, ce minuscule État, qui compte 33 000 habitants, présente la pire mortalité de Covid-19 au monde (2761 par million), comme vous pouvez le constater dans le fichier Excel que je vous ai envoyé par courriel.

Les Émirats arabes unis ont reçu d’importants lots du vaccin chinois Sinopharm ainsi que le produit Pfizer en décembre. Comme l’a déclaré Amer Sharif, chef du centre de commandement et de contrôle Covid-19 à Dubaï, les Émirats arabes unis ont pour objectif d’être le premier pays au monde à vacciner 100 % des adultes éligibles. Une augmentation des décès a été attribuée aux souches mutantes, mais comme dans d’autres pays, et comme le docteur Delépine le relevait, le taux a augmenté de manière disproportionnée dans la tranche d’âge vaccinée. Le 10 février, un nouveau record quotidien de 18 décès dus au coronavirus a été enregistré, et la tendance s’est poursuivie.

D’autres preuves de dommages iatrogènes sont venues d’Israël, qui a commencé à vacciner le 19 décembre. Alors que la mortalité due au Covid-19 a augmenté chez les Israéliens tout au long du mois de janvier, en Palestine, elle a fortement diminué après une forte hausse en décembre. Or les Palestiniens n’avaient pas de vaccin.
Cette corrélation est plus qu’une coïncidence. L’analyse des données du ministère israélien de la santé par Hervé Seligmann de l’université d’Aix-Marseille indique qu’environ 40 fois plus de personnes âgées sont mortes de Covid-19 dans les trois semaines entre la première et la deuxième dose que parmi celles qui n’ont pas été vaccinées. Des agneaux sacrifiés?

Laisser un commentaire