La fascinante réussite de l’injection à ARN-m (102)

La myocardite et la péricardites sont des inflammations du cœur. La première touche le myocarde, principal muscle cardiaque, et la seconde le péricarde, la membrane qui enveloppe le cœur. Comme cela avait été montré par des rapports de pharmacovigilance, les résultats de l’étude française confirment que les vaccins Pfizer et surtout Moderna augmentent le risque de survenue de ces maladies dans les 7 jours suivant la vaccination. Quant au risque de péricardite, il apparait lui aussi plus marqué après le vaccin Moderna chez les moins de 30 ans, en particulier après la deuxième dose.

Un malheureux atteint de covidisme et de vaccinolâtrie aiguës tente de rassurer le 90% de la population qui s’est laissée aller à se soumettre à l’expérimentation mengeléenne:

«Quand on met en balance l’efficacité des vaccins contre les formes graves du Covid-19 [évaluée à environ 90%] et ces risques existants mais peu fréquents, et à l’évolution favorable, le rapport bénéfice-risque des vaccins n’est pas remis en cause», assure à l’AFP Mahmoud Zureik, directeur de la structure Epi-Phare.

Eh banane: quel était le risque de ces personnes aujourd’hui au cœur artificiellement affaibli d’attraper la mauvaise grippe qui se soigne à l’artemisia?

Cet article a 10 commentaires

  1. KatineotEn

    doubledown casino free slots
    [url= »https://2-free-slots.com »]scatter slots facebook[/url]
    machines Г  sous free slot

Laisser un commentaire